Et du côté des Griffons du Chablais 19-20

Les Griffons du chablais est une entité créée par Aigle et St-Maurice afin de promouvoir l’unihockey féminin et de donner la possibilité aux filles d’avoir les structures adéquates. Cette année, il y avait 2 équipes inscrites en petit terrain, une en 3eligue et une en 2eligue. Les équipes sont indépendantes auprès de la ligue, mais réalisent leur Assemblée générale par l’UHC Aigle et l’UHC St-Maurice.

Marie-Laure Moerch

Au vu des réponses reçues au sujet des intentions des joueuses la saison prochaine, les effectifs ne sont pas suffisants pour maintenir deux équipes petit-terrain (PT) ou pour former une équipe grand-terrain (GT).

Ainsi, les joueuses seront regroupées dans une seule équipe PT qui évoluera en 2ème ligue. Cette manière de faire permettra de resserrer les liens entre les filles et viser des objectifs sportifs intéressants. 

  1. I. Heures d’entrainements 

L’équipe Griffons aura deux entrainements par semaine. Le jour et l’heure des entrainements vous seront indiqués prochainement. En effet, en raison du Covid-19, la planification des entrainements des Eagles et Pécaporés n’a pas pu être finalisée pour l’heure. 

  1. II. Coachs 

Stéphanie Besse et Mikko Comte seront les coachs de l’équipe Griffons. Un très grand merci à eux. Merci également aux coachs de la saison passée : Mikael Coquoz, Mikko Comte, Jérôme Baeli et Valentin Mottier. 

  1. III. Arbitres 

Un tout grand merci à Sianne Délitroz qui s’est engagée cette saison.

Bilan équipe féminine 2eligue

Première Équipe Griffons du Chablais

Après un exercice 2018/2019 victorieux, couronné par une promotion en 2èmeligue, le but de cette nouvelle saison était simple. Prouver notre place dans cette nouvelle catégorie. L’exercice n’allant pas être simple, la préparation de la saison à débuté dès le mois de juin avec de la préparation physique régulière. Avec une motivation à son sommet, et une équipe prête à se battre, le début semblait prometteur. 

Après un premier match amical concluant contre Chermignon (victoire 7-0), la réalité de la 2ème ligue n’a pas tardé à frapper. Malgré deux premiers matchs perdus de peu, les défaites commencent à s’enchaîner, et la confiance en soi de l’équipe s’effondre. Des doutes s’installent, la peur règne sur le terrain, paralysant complètement notre jeu. 

Cependant, à ce stade, rien n’est encore perdu. L’accent est donc mis sur le plaisir avant tout, la recherche de confiance et sur des exercices simples. Grâce à ces points, à l’esprit d’équipe, et à l’envie de se relever, les résultats commencent à se ressentir lors des entraînements. De plus, la journée à domicile approche à grand pas, l’occasion idéale pour prouver notre valeur. 

Et le travail porte ses fruits : la journée de championnat à St-Maurice se solde par deux victoires, du jeu offensif agressif et construit, et une défense forte et rigoureuse. La preuve est faite que le niveau est là lorsque la confiance est là ! C’est la deuxième partie de saison qui peut commencer. 

Dès l’objectif devient simple : se maintenir en 2ème ligue ! Les défaites et les victoires s’alternent, mais l’envie et la motivation sont présentes. Quelques défaites évitables finissent cependant par nous mettre dans une position difficile, à quelques matchs seulement de la fin de saison. Mathématiquement cependant, rien n’est encore joué, il suffit de gagner. 

Ce sera finalement avant la dernière journée qu’un événement inattendu est venu changer la donne : le COVID-19. Deux matchs resteront donc non joués, le classement final nous laissera avant-derniers. La ligue décidera de notre maintien en 2eligue.

Mik et Mikko

Bilan équipe féminine 3eligue

Deuxième Équipe Griffons du Chablais

Si la saison devait se définir en un mot, j’opterais pour…rageant ! En effet on avait fait quasi tout juste ou presque. Lorsque Suisse Unihockey décida d’arrêter la saison en cours, pas besoin de vous expliquer pourquoi. Nous étions sur la plus haute marche du podium, avec deux points d’avance sur l’équipe du bout du lac. C’est justement grâce à une victoire contre elle, le 1er mars que nous prenons la tête du championnat ! Et je le pense pertinemment qu’on n’aurait jamais lâché jusqu’à la dernière minute du championnat. Donc oui rageant de ne pas avoir pu fêter ce titre de championnes en bonne et due forme. 

Mais reprenons depuis le début. Pour commencer après avoir appris à toutes vous connaître grâces à nos diverses sorties, entraînements et autres activités, nous avons pu établir une atmosphère d’équipe positive, ambitieuse et de confiance. Tous les lundis la petite troupe s’entraîne avec beaucoup d’envie et de bonne humeur et complète sa semaine avec un entraînement tous ensemble le vendredi à St-Maurice. Mais les résultats se font un peu attendre, on n’arrive pas à être constants durant les journées de championnats. On perd des matchs plutôt faciles et accrochons les favorites du groupe. Mais pas assez de constance pour prétendre rivaliser avec les favorites. Alors nous arrêtons de de persister avec un système qui ne marche pas et des lignes qui ne s’entendent pas aux mieux. Nous décidons de repartir sur des nouveaux systèmes et nouveaux blocs. On se sent mieux et la qualité augmente à tous les entraînements. Et on récolte le fruit de nos efforts. On joue mieux, on change de statut et la confiance est toujours de notre côté. 

Laissez-moi vous démontrer mes propos, le 19 janvier on joue Cheseaux. On perd le match, 5 à 4. Le chrono indique encore une vingtaine de seconde à jouer. Quatre joueuses font leur apparition, deux passes, un tir… et goal. On arrache ce point. Qui nous donnera une confiance d’équipe jusqu’à la fin, la preuve ? Le 9 février on rejoue la même équipe, et c’est une promenade de santé, un score de 7-1 en notre faveur. La classe ! Bref avec toutes ces bonne énergies et l’atmosphère positive qui règne dans les vestiaires, on commence à voir un peu le haut du classement. Mais bon Genève est bien installé dans son fauteuil de leader. Mais la suite vous la connaissez, on ne perd plus de balle, on ne fait plus d’erreur, et on devient un tank qui écrase tout sur son passage. Résultat, on se retrouve premières avec des filles motivées à en découdre jusqu’à la fin ! Mais voilà que le coronavirus chamboule toutes nos ambitions ! Mais il n’a pas réussi à nous enlever ce pourquoi on s’entraînait tous les lundis : l’unihockey et les Griffons. 

Bravo à vous toutes pour l’investissement durant la saison ! On aurait mérité ce titre pour cette saison ! Mais voilà, le sort en a décidé autrement ! J’en profite également pour toutes vous remercier pour cette saison. J’ai eu énormément de plaisir avec vous toutes. L’ambiance d’équipe et l’atmosphère positive ont été les clefs de notre réussite. Merci ! Comme vous le savez, je ne continuerais pas l’aventure à vos côtés. En effet, pour des raisons professionnelles et privées je ne peux plus assumer la tâche d’entraineur. Je vous souhaite tout le meilleur à chacune d’entre vous. Je souhaite également remercier mon acolyte et ami Jérôme Baeli qui a assumé une partie de la saison et différentes journées de championnat. Merci également à Evelyne qui a été d’une aide précieuse lors de mes trop nombreuses absences. Merci également aux comités pour le travail durant la saison.

Valentin Mottier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.